Le film des 1 an 

Juillet 2017 / Juillet 2018, votre magazine d'infos locales gratuit a déjà un an.

Album photo des 1 an

Le discours de la soirée

Le Riverain fête donc son premier anniversaire. Et je vous remercie d’avoir répondu favorablement à notre invitation.

L’idée de lancer ce journal gratuit d’informations locales, après avoir ouvert l’agence Bastide Communication, était un peu une idée folle, et ce n’est pas toujours simple, comme vous l’imaginez. Toutefois l’aventure mérite d’être vécue, car elle m’a permis de rencontrer des gens enrichissants, passionnants et passionnés  dans leurs domaines d’activité. Mais c’est vrai, comme je l’avais d’ailleurs souligné dans l’édito du dernier numéro, que j’ai été particulièrement impressionné par les responsables et bénévoles de différentes associations et comités des fêtes.

 

Comme vous l’avez constaté, durant cette année, le journal  a changé et évolué pour devenir un magazine. Ce sont parfois vos idées, vos remarques qui ont amené cette évolution.  Aujourd’hui, on peut dire que le Riverain plaît aux lecteurs ainsi qu’aux annonceurs.

Pour les lecteurs, aux vues des réactions et de nos différentes enquêtes de satisfaction, c’est un journal de qualité, relayant de l’information très locale et positive. Le journal est rentré dans l’univers des gens et on a pu constater son succès avec les deux derniers numéros : celui avec le dossier sur la coupe du monde de football et le dernier sur les manifestations locales de cet été.

Pour les annonceurs, le Riverain est un vecteur de communication très intéressant par sa diffusion : on le trouve facilement, dans beaucoup d’endroits et surtout, il correspond à leur zone de chalandise. Cette communication se trouve dans un environnement rédactionnel, n’est pas noyée au milieu d’autres publicités. Par ailleurs, le fait d’être volontairement récupéré dans les points de dépôt, contrairement au boitage, le rend également attractif pour les annonceurs puisque seuls les gens qui veulent le lire le prennent. De plus le tarif reste adapté au marché local.

Pour continuer à grandir, il devra s’enrichir de nouvelles idées et bien sûr de nouveaux annonceurs…. Alors, n’hésitez pas à parler du Riverain autour de vous !

 

La soirée que nous allons passer ensemble pour ce 1er anniversaire est à l’image du magazine : simple, conviviale et variée. Vous y retrouverez des clins d’œil aux rubriques du tout premier numéro  de juillet 2017. D’ailleurs, pour la chronique occitane, c’est la musique de Nadau qui vous a accueilli comme vous l’avez sûrement remarqué.

Pour conclure, je voudrais effectuer quelques remerciements. Je sais que nous sommes dans un cinéma, mais je ne veux pas césariser la soirée, ce ne sera donc pas long.

Tout d’abord,  je tiens à remercier tous les annonceurs, ceux qui sont passés dans le mag une fois dans l’année, comme ceux qui sont présents dans quasiment  tous les numéros. Sans eux, le Riverain, ne fêterait pas ces 1 an. Ensuite, je remercie les partenaires et fournisseurs qui m’ont soutenu dès le départ et qui continuent à le faire. Ils font partie intégrante de l’aventure.  A tous, merci de votre confiance.

Je tiens à remercier également la Mairie de Valence d’Agen, M. Bousquet et toutes ses équipes, pour l’aide apportée à l’organisation de cette soirée. Je remercie également les Vignerons du Brulhois et leur directeur M. Guérin. Merci à l’Apollo et à Vivien pour son accueil et sa chaleureuse collaboration. Enfin merci à la troupe de l’Alvanture principalement à son président Robert Pociello, pour son soutien, son aide, sa participation et son amitié.

Je vous souhaite à tous une excellente soirée.

UNE AGENCE DE COMMUNICATION A VOTRE ECOUTE

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Bastide Communication